Toujours pas de miracle!

Chers clients,
À la fin des Marchés d’été, certains viennent nous voir et nous questionnent, dans l’espoir que nous allons, enfin, leur annoncer que le miracle a eu lieu. Hélas! Le miracle de trouver un espace suffisant pour accueillir confortablement des dizaines de producteurs les bras chargés de merveilleux produits ne saurait se produire… sans un miracle. Nous aussi, on aimerait tenir le marché dehors, comme en Allemagne ou en Autriche, comme sur les Champs-Élysées, avec des petits lutins joyeux, des rues illuminées, de la musique pétillante, des arbres décorés et une température… autour de 10 °C!
Mais en réalité, il n’y a pas d’infrastructure assez spacieuse à Val-David pour faire mieux que l’école, avec son gymnase et sa cafeteria. Point final. Trouvez-nous un local pouvant accueillir plus de soixante producteurs et leur marchandise, où il est possible de brancher trente congélateurs, des dizaines de frigos, des grillettes et autres bidules électriques,  ça n’existe pas ici. Il est clair qu’à moins de construire un espace intérieur pouvant accueillir tout cela, il faut faire avec ce qu’on a. Et merci à la direction de l’école, à la commission scolaire, aux concierges et aux employés municipaux qui nous donnent un coup de main et qui acceptent de nous endurer pour une fin de semaine.
Ce qu’il faut se dire, c’est qu’à Val-David, on a autant de petits trésors que de producteurs présents, autant d’authenticité, de traçabilité, d’expertise, de compétence, de générosité qu’il est possible de rassembler à l’abri des flocons. Toute l’équipe, nous nous sommes dit que quand même, tant pis pour le luxe, le charme commercial. Nous sommes dans le vrai, avec du vrai monde et des vrais produits. Quitte à se marcher un brin sur les pieds.
Donc, chers clients, nous vous demandons d’aller au-delà des problèmes de cohue, de « look » et d’installation. Venez en grand nombre acheter de nos producteurs parce qu’au final, c’est ce qui est important. Des produits sains, des mines heureuses, des tablées des Fêtes dont on est fiers, parce que ça vient de chez nous, de NOS producteurs. Et ça, c’est le vrai miracle. Comme dit Alain Ducasse : «mieux se nourrir est facile, ça peut être une source de plaisir et de convivialité, et c’est très utile à la planète.»
Diane Seguin
Merci à tous, fidèles clients, amis, collègues et personnel de soutien pour ce bel été rue de l’Académie !

Partagez dans vos réseaux!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page