Par goûts et merveilles

Marché de Saint-Lambert jeudi le 7 juillet 2016 – Bien des chanceux qui vivent en Montérégie peuvent pousser une pointe gourmande en Estrie sans avoir à faire trop de kilomètres. Parce qu’ à peu de distance, ils trouvent fermes et marchés publics pour satisfaire tous leurs appétits. Pourquoi ne pas planifier, pour les vacances cet été, une tournée des Marchés Publics ?
Car, sachez-le, c’est là où tout commence ! Sont rassemblés en un lieu de nombreux producteurs locaux. Facile de discuter avec eux, de voir si vous pouvez aller les visiter et acheter à la Ferme, et vous voilà sur la route des vacances. Des belles vacances ! J’ai compté 29 beaux marchés publics en Montérégie ! Il y a de quoi se réjouir totalement. Découvrir les paysages,
les couleurs, les fleurs, les champs, la détente…et s’arrêter sous les gloriettes pour découvrir quelque merveille de la région, côté viandes, côté fromages, côté légumes, pains, viennoiseries, alcools originaux, confitures et des meilleures!
Ce qu’il y a d’excitant surtout, avec les marchés publics, c’est que chacun d’eux vous ouvre la porte sur les trésors cachés de la région, autrement difficiles à trouver aussi commodément rassemblés. Éleveurs, maraîchers, volaillers, fromagers, vignerons, cuisiniers et cuisinières artisans du gout vous offrent, à chaque fois,
à chaque marché, des produits différents par leurs saveurs et par le style de culture de l’alimentaire. D’autant plus que ceux-ci sont pensés, fabriqués par des artisans avec des produits de leur ferme et/ou du voisin. Parmi les plaisirs des vacances gourmandes, il y a aussi l’auto cueillette à la ferme, où on est toujours bien reçu. On peut ainsi faire provision à
prix réduit de ses petits fruits pour une année entière, si on est une famille cueilleuse! Et par-dessus le marché, la fraîcheur des produits sur les étals des marchés publics et à la ferme est imbattable. Depuis que le Québec est retombé en amour avec ses Marchés Publics, les gens vont de découvertes en retrouvailles, comme si on avait oublié que la vraie gastronomie, ce n’est rien d’autre qu’une rencontres avec l’authenticité, la traçabilité, la passion du produit bien fait.
Bien sûr, le voyage commence chaque semaine à votre marché de Saint-Lambert, il est là, fidèle au poste, et vous ouvre tout grand la route du goût.
Diane Seguin
Initiatrice du marché de Saint-Lambert
Présidente de l’Association des Marchés Publics du Québec (AMPQ)
Consultez la version PDF de Feuille de chou de St-Lambert du 7 juillet 2016

Partagez dans vos réseaux!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page