Un été bien rempli et des projets pleins les poches

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=QR-F9_n7qbY[/embedyt]
 
Notre marché d’été à Val-David se termine le 8 octobre. Mais cette année, la Feuille de Chou, elle, ne s’arrête pas là : à la demande de beaucoup de nos lecteurs, elle va se poursuivre toute l’année!  Ainsi vous aurez de nos nouvelles même sous les flocons. D’ailleurs, si vous avez des propositions de sujets, des questions, n’hésitez pas; vous pouvez nous joindre par courriel ou par notre page Facebook.
Le dernier marché d’été de 2016… on a beau ne pas vouloir être émotifs, mais on l’est pareil. Et puis, vous le savez, tous sont fatigués, à la fin de la saison, autant les producteurs que les équipes de montage et les coordonnateurs. Il y a seulement vous les clients, Dieu merci, qui êtes toujours fringants, heureux de faire vos réserves, de tisser les liens automnaux avec vos producteurs préférés.
Pour conclure la saison, laissez-moi vous dire comment, nous qui gérons ce marché, comprenons notre mission. C’est, vous vous en doutez, un travail d’équipe. D’abord, celles qui montent et démontent les 82 gloriettes tous les samedis matins, pour être fin prêt à 9 heures. Beau temps, mauvais temps, les filles et les gars sont là à l’aube.
À l’entrée du marché Ginette et Agnès, nos hôtesses, vous accueillent. Malheureusement, Agnès nous quitte cette année. Cette femme merveilleuse a bien gagné de se reposer un brin. Sur le terrain, au bistro et au café, Suzanne B et Marthe son notre vrai sourire.
Il faut aussi dire que nos coordonnateurs se réunissent systématiquement chaque semaine. On examine les cotes de satisfaction de nos exposants, les remarques des clients, on résout les problèmes constants d’espace, les besoins en électricité et une centaine d’autres petits détails. On est en «mode solutions» constamment. Mais, ce qu’il y a de merveilleux, c’est l’enthousiasme et l’implication de chacun. Les belles, les grandes discussions pour innover, adapter, améliorer les choses. Chaque semaine aussi, il y a le travail à faire avec les producteurs, les administrations publiques, les clients… Quel beau signe de vitalité ! Merci aux responsables de la coordination non-stop, Suzanne, Roger, Maryse, Armand, Louise. De véritables professionnels, toujours disponibles. Il y a, aussi, le travail de gestion des inscriptions, le casse-tête permanent du recrutement, de la planification des emplacements, à refaire chaque chaque semaine, les innombrables dossiers à faire évoluer pour nos projets futurs. C’est un travail de «moinettes» (ce sont des filles qui le font). Merci à Diane H, Nancy, Amélie. Les vraies de vraies.
Notre marché étant un OBNL, on a des administrateurs qui siègent au CA et qui veillent à la bonne marche de nos activités. Leur expertise est un apport précieux.
De même, notre direction des communications s’assure qu’avant, pendant et après, on soit bien vus de tous, partout, en tout temps : merci Michel-Pierre.
Merci à notre webmestre, qui a été hyper active cet été, pour notre plus grand bien. Merci Lyne, Val D’or, ce n’est pas loin…en ligne! Puis, il y a nos producteurs qui entrent dans la danse. Ceux par qui le marché existe. On l’a dit souvent, ils accomplissent un travail énorme. Ils sont impliqués avec nous, ils nous apportent suggestions, conseils et projets, et ce pendant leur plus grosse saison de l’année sur la ferme. On les aime, ils sont notre famille. Merci à tous pour votre assiduité, votre fidélité, la qualité de vos produits, vos sourires, votre énergie professionnelle.
Et puis il y a vous, chers clients, les gourmets de ce monde, qui reconnaissez la vraie valeur de ce qui vous est offert dans notre marché. Vous êtes fidèles, positifs, reconnaissants et bons acheteurs ! Essentiels, en somme. Vous êtes l’avenir de notre région dans la mesure où vous investissez dans son terroir agricole, qui est sa plus sure et sa plus grande richesse. Chacun de vos achats contribue à maintenir vivante la production artisanale de chez nous. Bravo!
Il faut, enfin, remercier nos partenaires économiques et sociaux, la Municipalité de Val-David et son personnel qui nous aide grandement, la Caisse Desjardins de Ste-Agathe-des-Monts, qui est là depuis de nombreuses et fructueuses années.
Les samedis matins au marché, on rencontre souvent notre mairesse Mme Nicole Davidson, les conseillères et les conseillers, M. Yves Frenette, le directeur des Travaux Publics, qui prend très au sérieux le mot «public», en nous offrant un support technique exceptionnel. Saluons aussi le Directeur général de la Municipalité, M. Bernard Généreux, qui est toujours disponible, de même que la Direction des Loisirs et Culture, Mme Lynn Lauzon, et son équipe, de même que les pompiers qui depuis quelques temps sont là pour aider à la circulation. Des gens sur qui nous pouvons toujours compter pour nous aider à faire tourner cette grosse machine complexe qu’est un marché public. Des gens qui, chacun de leur côté, font du mieux possible pour que le Marché d’été de Val-David demeure ce qu’il est depuis une décennie et demie : le plus beau et le plus chaleureux marché public au Québec.
Cela dit, rappelons-nous qu’un marché, c’est vivant. Ça grandit. Nous avons des projets d’avenir emballant, dont nous vous parlerons sous la neige. Vous allez être bien obligés de nous suivre, parce que les choses emballantes, ça ne fait commencer.
Merci et rendez-vous à Noël !
Diane Séguin

Partagez dans vos réseaux!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page